nm5_4
ATTENTION!!
Ce site NE PEUT PAS fonctionner correctement car Javacript n'est pas activé sur votre navigateur.
(Menu ou diverses fonctions inactives...)
Pour informations,
Cliquez ici.

NUMERUS
Version FrançaiseCliquez pour la version FrançaiseEnglish VersionClick here for English Version
visible Accueil
visible Le Site de Gizeh
visible Khéops - (Khufu)
visible Les nombres
visible Conclusions
visible Ressources
visible Forum

LE CORRIDOR DE SERVICE

Ce corridor relie l'extrémité basse de la Grande Galerie à la Grande Descenderie, sensiblement à proximité de la Chambre souterraine, ce sur une longueur d'environ 60 mètres.

Il semble que tout le monde soit d'accord pour dire que ce corridor aurait été réalisé pour permettre l'évacuation des ouvriers après la fermeture des herses.

Ceci me pose question et j'explique pourquoi après le schéma qui suit.

corridor

Le problème qui était en principe posé consistait à cheminer du point A au point E.

Qu'il y ait eu creusement entre A et B est très vraisemblable car le repérage est simplement vertical avec correction à mi course.

Entre B et C par contre, chacun pourra remarquer qu'il s'agit d'une pente précise de rapport 1/1 correspondant aux trames ce qui serait extrêmement difficile à réaliser en termes de positionnement pour quelqu'un cantonné à saper dans le sol!

Cette partie existait donc préalablement ou "originellement".

De plus le cheminement de B à C représente environ 30 mètres et autant de C à D soit près de 60 mètres alors que B et D ne sont éloignés que d'une dizaine de mètres. Si c'est vous qui aviez eu à creuser, c'est certainement le genre de question que vous vous seriez posée.

Ce cheminement entre A et E est donc apparemment un non sens sauf à considérer que la section B-C existait depuis l'origine et correspond à une autre réalité architecturale.



Enfin a-t-on la certitude que les ouvriers ont évacué par la Grande Descenderie ou au contraire par la Chambre souterraine qui, bien que les recherches en ce sens n'aient pas été effectuées, pourrait être reliée à l'extérieur et je vous renvoie en ce sens aux textes d'Hérodote qui n'a jamais eu la réputation d'être un joyeux farceur!

Le "Père des Historiens", Hérodote (450 ans avant J.C..) n'a-t-il en effet pas écrit:


"... Le temps pendant lequel le peuple fut soumis à d'exténuants labeurs aurait été de dix ans pour l'établissement de la chaussée par où l'on traînait les pierres, ouvrage qui à mon avis n'est guère moindre que la pyramide (sa longueur, en effet, est de cinq stades; sa largeur, de dix orgyies, sa hauteur, à l'endroit où la chaussée est la plus élevée, huit orgyies (*)), fait de pierre polie où sont gravées des figures. Les dix ans auraient donc été consacrés à cette chaussée et aux chambres souterraines de la colline sur laquelle se dressent les pyramides, chambres que Chéops fit aménager pour servir à sa sépulture, dans une île, un canal introduisant là l'eau du fleuve. Pour la construction de la pyramide même, le temps employé aurait été de vingt ans; elle est carrée; elle a de tous les côtés un front de huit plèthres, et une égale hauteur; elle est de pierre polie, exactement jointe; aucun bloc n'y a moins de trente pieds".(* 1 stade = 600 pieds grecs, environ 177,40 mètres). Hérodote, II, 124-125, 127-128.


Si la Chambre sépulcrale de Chéops est selon les dires d'Hérodote au niveau du fleuve, ce ne peut donc être la chambre Royale qui pour sa part se situe à près de 40 mètres au dessus du niveau de la base de la pyramide, elle-même à plus de 20 mètres au dessus du niveau du fleuve! . . .

En mars 2002 la découverte de la tombe d'Osiris à 25 mètres sous la chaussée de Khéphren correspond et confirme bien cette conception de chambres souterraines reliées par des gaines d'eau au fleuve!, eau qui fut l'un des problèmes majeur pendant plusieurs mois pour y accéder.

osiris
 La "tombe d'Osiris" découverte en 2002 pleine d'eau et reliée au fleuve

Note: Croquis qui figure page 140 de mon livre "Numérus" de mars 2003.
- A moins de 200 mètres du Sphinx, sous la chaussée montante de Khéphren, un puits avait été sondé dans les années 1930 par l’égyptologue Sélim Hassan et attendait d’être à nouveau exploité.
- Dans un article paru dans le Daily Telegraph en mars 1935, l’égyptologue faisait part de sa découverte et des raisons qui le faisaient interrompre ses recherches.
- L'archéologue égyptien Abubakr Abdel Moneim l'aurait Découvert en 1945...(?)
- En 1999, Le docteur Zahi Hawass, directeur des fouilles de Gizeh, décidait d'excaver ce puits et d'en réduire le niveau de l'eau.
- Le Dr. Zahi Hawass fit communication à l' Université de Pennsylvanie le 11 avril 1999, puis au National Geographic Institute à Washington D.C. le 9 Décembre 1999.
- Tel de par un interdit, les explorations des conduits par caméras que lui même avait souhaitées, n'ont soit jamais été réalisées, soit jamais fait l'objet de communications publiques ou scientifiques.

Ce qui précède ne peut que nous questionner au vu de ce qu'en avaient dit et écrit de nombreux auteurs anciens pour ce qui est des pyramides.
Tous leurs propos sont convergents et se superposent, bien qu'ils émanent d'auteurs ayant vécu en des lieux, des cultures et des époques différentes...

Vous pouvez en consulter directement de nombreux extraits qui figurent dans notre thèse sur ce même site ,
La télécharger gratuitement en cliquant sur l'image: 
La télécharger gratuitement en cliquant sur l'image:  pdf Pyramide de Khéops, Notre Thèse(121 Ko),
Ou bien entendre sa lecture dans le "Commentaire Audio" qui suit.

Commentaire

Lecteur Audio du Commentaire.

 

Page d' Accueil
Page Précédente
Haut de Page
Accueil
Page Précédente
Haut de Page

Site optimisé pour affichage 1024 x 768 pixels.
Droits de reproduction et de diffusion réservés. Copyright© C. & M.Sélaudoux 2003-2020