ATTENTION!!
Ce site NE PEUT PAS fonctionner correctement car Javacript n'est pas activé sur votre navigateur.
(Menu ou diverses fonctions inactives...)
Pour informations,
Cliquez ici.

NUMERUS
Version FrançaiseCliquez pour la version FrançaiseEnglish VersionClick here for English Version
Rechercher dans Numérus...:

MENU

visible Accueil
visible Les éléments connus
visible Le Site de Gizeh
visible Khéops - (Khufu)
visible Les nombres
visible Conclusions
visible Ressources
visible Forum

LE POINT DE CONVERGENCE

 Visionner avec Dailymotion® (5 mn. 01 s.)  Vidéo: Extrait Le Point de Convergence et le Concept de Khéops. (5 mn. 01 s.)

Le point de convergence est situé dans la grande descenderie. Il est à la conjonction de l'axe des 2 gaines Sud et de la droite perpendiculaire à la gaine Nord de la Chambre Royale au point d'intersection de cette dernière avec l'axe de la pyramide.

p s pcva

Image précédente  Image suivante


1-Situation:
-30 coudées (sous la référence niveau 0 ) et 80 coudées vers le Nord, c'est à dire à l'aplomb de l'extrémité basse de la Grande Galerie.

Quelles seraient les particularités géométriques de ce point ?


2- La Gaine sud de la Chambre Royale
Constitue une pente de 45 degrés et son orifice extérieur se situe à une distance de 100 coudées de l'axe vertical avec une altitude de 150 coudées.

Cet orifice se situe donc par rapport au Point de Convergence à une distance horizontale de 100 plus 80 et à une distance verticale de 150 plus 30 soit 180 et 180, c'est à dire que la droite que représente la Gaine sud de la Chambre Royale passera nécessairement par ce Point de Convergence.


3- L'extrémité de la gaine sud de la Chambre de la Reine
Se situe également à une distance de 100 coudées de l'axe vertical mais à une altitude de 120 coudées.

(On peut noter cette différence de 30 qui correspond entre autres à la trame secondaire de Gizeh, mais également à l'altitude négative du Point de Convergence).

Nous aurons donc un différentiel d'altitude de 120 plus 30 soit 150 et un éloignement horizontal de 100 plus 80 soit 180.

La pente de ce triangle rectangle sera donc de... 39 degrés 48 minutes, ce qui se superpose aux mesures relevées par le robot Upuhaut.

On peut donc dire que l'intersection des droites constituées par les deux gaines Sud se situe en ce Point de Convergence.


4- Ce Point de Convergence est également situé à l'aplomb du début de la Grande Galerie.

Nous avons donc déjà trois droites majeures qui convergent en ce point.


5- J'avais également précédemment dit que
La droite élevée depuis le Point de Convergence vers la gaine nord de la Chambre Royale à son intersection avec l'axe de la gaine la gaine formera un angle de 90 degrés.

Pour ce faire, il suffit de calculer l'altitude de ce point d'intersection avec la Gaine nord de la Chambre Royale.

L'axe vertical de la Chambre Royale est décalé de 21 coudées de l'axe de la pyramide, vers le sud, et la chambre mesure 10 coudées de largeur.

Le point de départ se situera donc à une distance de 21 coudées moins la moitié de la largeur de la chambre qui mesure 10 coudées, encore doit-on considérer l'épaisseur de la paroi. (Voisine de 3 coudées).

Si je considère ce point à 15 coudées,ce sera à rapprocher de la notion déjà évoquée de savoir ce que l'on prend comme référence. L'intérieur ou l'extérieur ?

J'ai également dit ne pas en avoir la réponse.

De toutes façons, l'erreur absolue qui pourrait en résulter serait de 40 centimètres...

A rapporter à la taille de l'édifice.

Donc si nous optons pour cette valeur de 15 coudées, la pente de la gaine faisant 33°41 minutes, c'est à dire un rapport de 2/3, l'élévation sur un axe vertical sera très voisine de 10 coudées.

Il en résultera une distance verticale entre ce point et le Point de Convergence de 10 plus 80, plus 30, soit un total de 120 coudées.

Or l'éloignement horizontal du point de convergence est de 80 coudées.


6- Là aussi il s'agit d'un rapport 2/3
Ce qui permet de dire que cette droite issue du Point de Convergence est rigoureusement perpendiculaire à la Gaine nord de la Chambre Royale en leur point d'intersection partie supérieure de la Grande Galerie.

pointcv
Point de Convergence

Outre la relation précise des angles remarquables de 90,60 et 45 degrés qui relient les gaines avec l'ensemble de la pyramide, ce point de convergence n'est ni aléatoire, ni neutre et ici au moins cinq droites remarquables sont directement concernées.

Dans tout le propos qui précède, il n'a aucun ésotérisme ou suppositions gratuites.

Il s'agit d'un constat mathématique qui ne peut pour le moins que témoigner du fait que ces connaissances étaient acquises il y a plus de 4600 ans.


La question sera :
l'Egypte ancienne utilisait-elle les angles comme moyen de calcul ou bien n'étaient-ils que la résultante de la mise en oeuvre des rapports utilisés ?

Si l'on se réfère au papyrus de Rhindlien15bPapyrus de Rhind , la formulation du papyrus montre bien que la mesure se faisait par une valeur entière, 93, plus un complément, 1/3, ce dernier étant lui-même constitué par une proportion.

L'objectif étant d'obtenir ou de conserver une dimension de l'apothème de la face voulue, (hypoténuse), en l'espèce 140 coudées.


L'angle pour sa part n'étant pas déterminant, mais simple conséquence dont il est cependant demandé quelle sera la valeur.

Pour ma part, tout du moins en ce qui concerne Khéops, je pense qu'il s'agissait de l'utilisation de rapports simples qui pourraient principalement se résumer à 1/1, 1/2, 2/3, 4/5, 5/7, 7/9,7/11, rapports déterminés au moyen du nombre de carrés de la trame, et ensuite le traçé se fera en utilisant
la diagonale du rectangle ainsi généré.lien23cLa Méthode

 

Page d' Accueil
Page Précédente
Haut de Page
Accueil
Page Précédente
Haut de Page

Site optimisé pour affichage 1024 x 768 pixels.
Droits de reproduction et de diffusion réservés. Copyright© C. & M.Sélaudoux 2003-2019