ATTENTION!!
Ce site NE PEUT PAS fonctionner correctement car Javacript n'est pas activé sur votre navigateur.
(Menu ou diverses fonctions inactives...)
Pour informations,
Cliquez ici.

NUMERUS
Version FrançaiseCliquez pour la version FrançaiseEnglish VersionClick here for English Version
Rechercher dans Numérus...:

MENU

visible Accueil
visible Les éléments connus
visible Le Site de Gizeh
visible Khéops - (Khufu)
visible Les nombres
visible Conclusions
visible Ressources
visible Forum

PROPORTIONS-IMPLANTATIONS

Les Proportions

Elles résultent d'un système de calcul basé sur les nombres premiers qui a contribué à décider de la longueur des bases de chacune des trois grandes pyramides ,
puis par la combinaison des valeurs de la longueur des bases pour déterminer les implantations réciproques des pyramides comme indiqué ci-dessous.(Valeurs relevées par William Matthew Flinders Petrie).

La méthode de détermination des lieux d'implantations réciproques des trois grandes pyramidesau moyen d'un système calculé essentiellement basé sur les dimensions des trois pyramides, dont la valeur de la longueur des bases, ce qui démontre que tous les lieux d'implantations de l'ensemble achitectural du plateau de Gizeh ont été prédéterminés simultanément dès l'origine même si leur réalisation s'est poursuivie au cours de règnes successifs.

propa

Dimensions en "Coudées Royales(Cr)"lien2Coudées Royales(1 Cr équivaut à 0,5236 de nos mètres.)


LORSQU'ELLES EXISTENT, LES DIFFERENCES D'AVEC LES MESURES PUBLIEES PAR PETRIE SONT SIGNALEES EN FAISANT FIGURER CELLES DE PETRIE EN COULEUR MARRON/ROUGE.
Cette différence n'est jamais supérieure à 1 Cr, soit 52,36 centimètres pour un un arpentage de près d'un kilomètre...

En Bleu, les valeurs du même arpentage avec les valeurs que nous avons retenues pour expliquer les relations entre les trois grandes pyramides.
Longueurs des bases selon les mesures de William Matthew Flinders Petrie:
a = Khéops = 439,81 coudées royales, usité 440 Cr
b = Khéphren = 411 coudées royales, usité 410 Cr
c = Mykérinos = 201,44 coudées royales, usité 200 Cr.

L'implantation des Pyramides telles que ci-dessus montre à l'évidence qu'il ne s'agit pas d'un hasard mais d'un système calculé essentiellement basé sur la valeur de la longueur des bases des pyramides:


Pour procéder au positionnement des trois grandes pyramides, on peut déterminer la situation de chacun de leurs carrés de base principalement:
- soit au moyen des distances qui séparent respectivement leurs bordures,
- soit déterminer chacun de leurs centre (à l'aplomb vertical du sommet) au moyen des distances qui séparent respectivement ces centres.

Bien qu'ayant longuement recherché sur la question des trames qui par définition utilisent la distance séparant les bordures, je pense de fait que c'est la méthode de détermination des centres des carrés qui répond le mieux au problème du positionnement.


Toujours selon les relevés de W. F. Pétrie, pourrait-on mathématiquement faire plus simple que ce qui suit?

D' Est en Ouest de Khéops à Képhren est égal à

(a+b)/2 + (a+c)/3

soit 459,33 Cr

et de Képhren à Mykérinos égal à

3/4 de (b+c)

soit 639,15 Cr

(Distances des centres en projection perpendiculaire sur une droite Est-Ouest)

Du Nord au Sud de Khéops à Képhren est égal à

(a+b) - (a+b+c)/6

soit 675,87 Cr

et de Képhren à Mykérinos égal à

7/10 de (a+b+c)

soit 736,57 Cr

(Distances des centres en projection perpendiculaire sur une droite Nord-Sud)


Toutes les dimensions sont rigoureusement en relations, ce dans les quatre directions, ce qui confirme une fois de plus que Mykérinos était bien présent dès la conception!

Les lignes que je publiais en 2015 faisaient état de cette cohérence des relations pour l'ensemble des mesures qui résultaientt nécessairement d'une conception globale unique prévue dès l'origine simultanément pour les trois pyramides.

En 2018 à la lecture de "L'Armonia Universale" de Marco Virginio Fiorini dont je fais figurer ci-après un extrait de la page concernée, j'appris que ceci pouvait être également se vérifier d'une autre manière par la relation qui existe entre les hauteurs des trois pyramides et la distance séparant les bases dans le sens Nord Sud.


mavir


Pour consulter les relations des longueurs de bases,(vidéo dans la page) cliquez icilien2bisRelations/bases


Même si cela peut enlever une grande part de rêves, de fantasmes ou d'ésotérisme, de ce qui précède, il est clair que ni Pi, ni Phi, ni le "nombre d'or", ni "l'oeil d'Horus", ni "les carrés magiques", ni de quelconques courbes ont été nécessaires pour déterminer avec précision le positionnement des trois grandes pyramides...

Parmi les Nombres utilisés
Note: Un nombre premier est un nombre qui n'est divisible que par lui-même ou par 1. Exemple:2,3,5,7,11
Les valeurs que nous connaissons sont les dimensions des pyramides (400/280, 410/275 et 200/125).
Si l'on cherche une relation entre les valeurs, un dénominateur commun ou autre selon nos méthodes actuelles, nous serons très vite arrêtés par la base de Khéphren qui est constituée de 10 fois 41, nombre premier qui ne peut être commun ou partie constitutive des autres pyramides.
Le système semble anormal, tout comme le fait que les pyramides malgré toute leur rigueur et le soin apporté à leur réalisation ne soient pas alignées.
Ce système est voulu. Il est fait en sorte que l'anomalie provoque la question.
Si les pyramides étaient alignées, il n'y aurait pas d'interpellation et donc pas de recherche. J'ai donné la réponse avec une des trames. Ce ne sont pas elles qui sont importantes, c'est le système qui est non seulement voulu mais conçu pour transmettre un savoir.
Idem pour cette valeur de 41.
Si la question semble sans réponse il en existe cependant au moins une, mais qui implique d'aller vers d'autres méthodes, et les mathématiciens reconnaîtront vite là les analogies avec "l'algorithme d'Euclide" et sa récursivité positive et négative.

Lors de nos précédentes études de 2003 (Voir menu à gauche de l'écran), nous avions utilisé une trame de 350 subdivisée en 11 fois 30 et une fois 20, ce qui peut également s'écrire une trame de 2x5x5x7 subdivisée en 11 fois 2x3x5 et une fois 2x2x5
Si l'on veut bien appliquer cette même méthode aux parties constitutives des dimensions des trois grandes pyramides par exemple les mesures pourraient tout aussi bien s'écrire:
Base Hauteur
Khéops (440) 2x5x5x7 plus 3 fois 2x3x5 (280) 5x7 x2x2x2
Khéphren (410) 2x5x5x7 plus 2 fois 2x3x5 (275) 5x5 x11
Mykérinos (200) 2x5 x5x7 moins 5 fois 2x3x5 (125) 5x5 x5

Il s'agit là encore d'un constat.
Ceci a également le mérite de n'utiliser que les 5 premiers des nombres premiers (2,3,5,7,11) et d'être en cohérence avec l'ensemble.
Si l'on considère la règle de mesure des architectes de l'Ancienne Egypte, on remarquera que cette règle est principalement divisée en 28, en 7 et en 2x2 ainsi qu'en rapports simples.
Les constantes et relations entre les trois grandes Pyramides pourraient s'écrire:
Constante 2x3x5
Trame secondaire = 2x3x5 (30)
Elle apparaît tant dans les bases que dans la trame principale.
Constante 5x5
Hauteur Mykérinos = 5 fois 5x5 (125)
Hauteur Khéphren = 11 fois 5x5 (275)
Base Mykérinos = 2x2x2 fois 5x5 (200)
Constante 5x7
Hauteur Khéops = 2x2x2 fois 5x7 (280)
Base Khéops = 2x5 fois 5x7 et plus 3 fois 2x3x5 (440)
Base Khéphren = 2x5 fois 5x7 et plus 2 fois 2x3x5 (410)
Trame principale 2x5 fois 5x7 (350)
On peut également noter que Khéphren est le seul à utiliser deux constantes (5x7 et 5x5) alors que Khéops utilisera 5x7 et Mykérinos 5x5 .
Khéphren pourrait également s'écrire en utilisant ces deux constantes, ce qui donnerait:
11x 5x5 soit 275 pour sa hauteur,
11x 5x7 plus 5x5 soit 410 pour sa base,
et encore 2x2x2x2 fois 5x5 (400) plus 2x5 pour sa base.
Il semblerait également que la première des grandes pyramides (Khéops) a été déterminée en termes de dimensions par:
2x2x2x5x 11 pour sa base (440) et,
2x2x2x5x 7 pour sa hauteur (280)
(7 et 11, nombres remarquables!) lien2iTriplets Pythagoriciens que ne pouvait ignorer Pythagore!
La pyramide de Mykérinos quant à elle aurait été déterminée par:
5x5x 2x2x2
5x5x 5
On peut également constater que la hauteur de chacune des trois Pyramides a été définie par utilisation de
2x2x2x5x 7 pour Khéops (280), soit également 10 fois les 28 de la règle des Architectes de l'Ancienne Egypte.
5x5x 11 pour Khéphren (275)
5x5x 5 pour Mykérinos (125)
Encore une petit exemple:
Alors que les valeurs des deux autres pyramides nécessitent l'usage des cinq premiers nombres premiers, Mykérinos n'en nécessite que deux: Le premier et le troisième. (Le nom antique de la pyramide n' est-il pas Mykérinos est divin lien13bMykérinos est divin ?)
Sa hauteur s'écrit
5x5x5 (De nos jours nous dirions puissance cube)
Sa base s'écrit:
2x2x2x5x5 (De nos jours nous dirions puissance cube par puissance carrée)
Beaucoup donc de relations dont la complexité du résultat n'a pour contrepoint que la simplicité de la mise en oeuvre...
Là encore il n'y a aucune thèse, c'est un simple constat mesurable au quotidien, et il en existe bien d'autres.

Hormis les trois suites, seuls les cinq premiers nombres premiers ont été utilisés pour décrire tout l'ensemble.

 

Page d' Accueil
Page Précédente
Haut de Page
Accueil
Page Précédente
Haut de Page

Site optimisé pour affichage 1024 x 768 pixels.
Droits de reproduction et de diffusion réservés. Copyright© C. & M.Sélaudoux 2003-2019